Rénovation thermique : les vitrages simples, cause d’inconfort !

Pour obtenir un grand confort de chauffe et éviter les déperditions de chaleur, il faut rénover l’isolation de la maison. À commencer par les fenêtres qui sont la cause de la perte de 10 à 25 %. En laissant la chaleur s’échapper, vous jetez littéralement de l’argent par la fenêtre. En effet, cela vous oblige à pousser votre chauffage à fond et à consommer plus d’énergie.

Simple vitrage : fenêtre très peu isolante

Il faut dire que les fenêtres à simple vitrage ne sont plus appréciées faute de sa faible résistance thermique. D’autant plus que la réglementation thermique impose la réduction des déperditions thermique du logement. Alors que le simple vitrage favorise le transfert thermique entre l’intérieur et l’extérieur de la maison. Et il faut dire que cela provoque un inconfort thermique tant en hiver qu’en été. Les pièces sont mal chauffées en hiver et trop chaudes en été. En plus, le simple vitrage rencontre toujours des problèmes de condensation lorsqu’il fait trop froid.

Réglementation thermique : exigence sur et autour de la fenêtre

Pour être aux normes, les fenêtres doivent être perméables à l’air. En maison individuelle, seule une perte de 0,6 m3/h/m2 est acceptée et moins de 1 m3 en logement collectif. La surface minimale du vitrage doit être égale à 1/6 de la surface habitable. Pour les pièces destinées au sommeil et non climatisées, le facteur solaire doit être mini. Peu importe le type de fenêtre, il faut que la valeur de déperdition thermique soit d’environ Ug < 2,0 W/m².K.

Comment rénover l’isolation thermique des fenêtres ?

Sachez qu’il existe plusieurs manières d’améliorer le niveau d’isolation d’une fenêtre à simple vitrage. Le fait de procéder à la rénovation thermique va vous permettre de mieux chauffer votre intérieur et d’économiser de l’énergie.

Poser des films isolants

C’est la solution la plus répandue en termes d’isolation de fenêtres. Les films permettent de réduire la déperdition par rayonnement du logement, mais pas la totalité des pertes. Il faut dire que la pose des films est très simple et ils sont plutôt abordables. Le prix du film par m² varie entre 2 à 40 euros.

Opter pour le survitrage

Comme le film isolant n’est pas efficace à 100 % et qu’il peut se décoller, vous pouvez aussi opter pour du survitrage. L’opération consiste à rajouter une vitre supplémentaire à la fenêtre. Seulement, cela peut accentuer les problèmes de condensation entre les deux vitres. Mais, il est sûr qu’il va aussi permettre d’améliorer l’isolation acoustique.

Choisir du double vitrage

La meilleure des solutions reste le double vitrage, les solutions que nous vous avons proposées précédemment ne doivent être que temporaires. Il est vrai que les fenêtres à double vitrage augmentent significativement l’isolation thermique et acoustique de la maison. Opter pour le double vitrage nécessite le changement d’une fenêtre en entier, jusqu’au châssis. La pose du double vitrage doit être faite par un professionnel pour que l’isolation soit bien efficace. Et pour plus de performance, vous pouvez également opter pour le triple vitrage qui coûtera un peu plus cher.