Quelle matière pour un portail ?

Qui dit maison, dit portail. Pour autant, le choix s’avère important lorsqu’il s’agit de comparer l’esthétique, la durabilité ou le prix de tous les modèles proposés sur le marché. Vous souhaitez privilégier un matériau facile à entretenir, bénéficie avant tout l’esthétique ou qui puisse se monter en une journée ? Il faut savoir orienter son choix. Comparons ensemble les différents matériaux existants sur le marché.

Les portails en PVC

Le PVC est devenu actuellement le chouchou des petits budgets pour les portails. En effet, cette matière est facile à mettre en place et n’est certainement pas chère. Aussi, le PVC ne nécessite pas d’entretien. En revanche, le seul bémol de ce matériau reste sa robustesse et sa longévité. Autrement dit, les portails en PVC possèdent de très faibles résistances mécaniques et pourront être également sensibles au vent. Pour résoudre un tel problème, il est possible d’opter pour un modèle en PVC avec un cadre en alu. Quant à sa longévité, tout le monde reconnaît que le portail PVC devra être remplacé tous les 10 à 15 ans, selon son exposition au soleil.

Les portails en aluminium

Notamment connus comme les plus légers et robustes, les portails en aluminium sont faciles à entretenir et inoxydables. L’aluminium s’avère une excellente alternative pour les portails. Pour cause, il ne demande aucun entretien et se décline dans des dizaines de coloris différents ce qui permet d’offrir une grande variété de styles de portails… pour un prix intermédiaire. Néanmoins, l’aluminium reste relativement fragile et peut se plier en cas de trop forte pression mécanique. Côté prix, on peut trouver les portails aluminium entrée de gamme à 400 euros aux portails aluminium haut de gamme à 2500 euros en fonction de la qualité de l’aluminium, sa forme ainsi que ses dimensions.

Les portails en bois

Chaleureux, robuste, facile à monter et élégant, les portails bois possèdent autant d’avantages et séduisent d’ailleurs de nombreux Français. Malgré cela, les portails bois nécessitent beaucoup d’entretien. Ils demandent un ponçage et un traitement au moins tous les deux ans afin de mieux garantir sa pérennité outre son esthétique. Si vous ne le faites pas, les champignons attaquent facilement le bois ce qui risque la moisissure.

Les portails en acier ou fer forgé

Bénéficiant d’une très grande robustesse et d’une excellente durée de vie avec une grande variété de styles, les portails en acier ou en fer forgé se démocratisent de plus en plus. En revanche, le prix s’en ressent : la facture augmente vite et dépasse de loin celle des portails alu et PVC. Il faut noter que les caractéristiques physico-chimiques ne sont pas semblables. Pour le fer forgé, celui-ci est très sensible à la rouille, nécessitera d’être régulièrement poncé et traité tous les 2 à 4 ans minimum. Tandis que pour l’acier, il est durablement inoxydable. Seule la peinture, qui devra être réalisée pour préserver ses qualités esthétiques.