Motorisation portail coulissant VS Motorisation portail battant

Le choix du système d’ouverture d’un portail n’est pas toujours chose aisée, pourtant il s’agit seulement de choisir entre deux systèmes : le portail coulissant et le portail battant. Dans la plupart des cas, les critères de choix vont au-delà de la question du goût personnel. Parmi ces critères, il faut prendre en compte la motorisation du portail. Prenez connaissance des différences entre ces deux systèmes d’automatisme à travers cet article.

Différences entre les moteurs

Le moteur est l’élément clé d’une motorisation. C’est le dispositif qui fournit la force nécessaire pour le déplacement des vantaux d’un portail battant et du vantail d’un portail coulissant. Techniquement, le motoréducteur d’un portail coulissant doit être plus puissant puisque le portail en est équipé d’un seul. La motorisation d’un portail battant dispose deux motoréducteurs dont l’un est maître et l’autre esclave.

En prenant en compte l’encombrement, on peut déjà dire que la motorisation pour portail coulissant prend moins de place. Par conséquent, ce dernier nécessite également moins de travaux de maçonnerie pour sa mise en place. Pour ce qui est des branchements filaires, la motorisation du portail coulissant garde le même avantage par rapport à celle du portail battant, il est facile à installer.

Systèmes de transmission et d’entraînement différents

La motorisation de portail coulissant utilise un dispositif pignon-crémaillère pour transmettre le couple moteur et entraîner le vantail dans des mouvements latéraux. La motorisation de portail battant, par contre, utilise un système de vérin à vis sans fin ou un dispositif à bras articulés.

Si l’on compare ces trois systèmes pour voir lequel est le plus discret, on peut dire que le système à vérin du portail battant a la première place, suivi par la crémaillère de la motorisation pour portail coulissant et en dernier les bras articulés pour portail battant. D’ailleurs, ces derniers sont ceux qui nécessitent le plus de place, en plus d’être moins esthétiques, ils sont encombrants.

Pour ce qui est de l’efficacité, en considérant le poids du portail qu’ils peuvent prendre en charge, la motorisation à crémaillère est la plus performante. Ensuite, il y a les bras articulés du portail à battants et en dernier le système à vérins qui est relativement limité par rapport au vérin. Cependant, toutes proportions gardées, il est surtout impératif d’utiliser ces systèmes pour les tâches pour lesquelles ils sont conçus et d’opter pour les marques de confiance. Ce site dispose de plusieurs gammes de motorisations de portail de haute qualité.

Différences de prix entre les motorisations de portail coulissant et battant

Le prix est un critère important dans le choix de la mise en place d’un portail et de sa motorisation. Sachez alors que la motorisation pour portail battant à vérin est le système le plus abordable en ce moment. Toujours dans le domaine du portail battant, la motorisation à bras articulés, adaptés aux portails battants plus lourds, coûte un peu plus que la motorisation à vis sans fin ou vérin. A ce jour, la motorisation à crémaillère pour portail coulissant s’avère être le plus cher sur le marché. Cependant, ce prix n’est pas très éloigné de celui d’une motorisation à bras articulé pour portail battant.